Connaissez-vous la plus ancienne maison de Paris ? Cette sublime demeure date du Moyen-âge..

Par Sofiane Kolli Publié le vendredi 18 août 2023 à 14h02

Paris regorge de secrets en tout genre et, chez Paris Zigzag, on est là pour vous les faire découvrir. Aujourd’hui, on vous dévoile ce qui est qualifié comme la plus vieille maison de Paris, toujours en occupation depuis plus de six siècles

Une bâtisse ancienne, très ancienne… 

Lorsqu’on se promène dans la capitale, on remarque facilement des bâtisses anciennes : le quartier de Saint-Michel est en rempli par exemple, avec ses multiples maisons à colombages. Mais c’est en traversant la Seine qu’on peut passer devant la plus vieille maison de Paris. Sans trop y prêter attention d’ailleurs : la bâtisse est assez modeste et n’est décorée que de quelques inscriptions. Sa plus grosse décoration, son « grand pignon » qui lui donnait son surnom, a été démolie en 1900.

Dessin de la Maison de Nicolas Flamel © Domain public / Paris Musée
Dessin de la Maison de Nicolas Flamel © Domain public / Paris Musée

La maison de Nicolas Flamel est ainsi la plus vieille maison de la capitale. Érigée en 1407 comme l’atteste l’inscription s’y trouvant, elle servait au départ à abriter les pauvres de Paris, à condition qu’ils prient en l’honneur du possesseur de la demeure comme on peut le lire (en vieux français) sur sa devanture :

« Nous homes et femes laboureurs demourans ou porche de ceste maison qui fut faite en l’an de grâce mil quatre cens et sept somes tenus chascun en droit soy dire tous les jours une paternostre et un ave maria en priant Dieu que sa grâce face pardon aus povres pescheurs trespasses Amen »

Morceau de la façade de la Maison de Nicolas Flamel © Gilles Targat / Photo12 via AFP
Morceau de la façade de la Maison de Nicolas Flamel © Gilles Targat / Photo12 via AFP

À lire également : Savez-vous que cet illustre écrivain et philosophoe qui repose au Panthéon était Franc-Maçon ? Une histoire mythique qui continue d’interroger… 

Un renouveau et des secrets anciens

Nicolas Flamel était un homme de mystère, tout comme cette demeure. Riche bourgeois, écrivain, copiste et libraire-juré, il a été longtemps reconnu surtout comme alchimiste bien qu’il ne l’ait pas été. La légende raconte même qu’il aurait découvert la pierre philosophale, cette substance qui soignerait les maladies, changerait tous les métaux en or ou en argent, et prolongerait la vie. On découvre alors ces secrets sur la façade du rez-de-chaussée de la bâtisse, sur laquelle des inscriptions presque énigmatiques sont écrites sur chaque pierre apposée aux côtés de la porte en bois ou des fenêtres.

La Maison de Flamel récente © Guilhem Vellut
La Maison de Flamel récente © Guilhem Vellut

Aujourd’hui, cette maison est un restaurant nommé l’Auberge de Nicolas Flamel, elle-même la plus vieille auberge de Paris. Avec le chef Grégory Garimbay à la tête de la cuisine, c’est dans un mélange parfait entre l’ancien et le moderne que l’on découvre (dans le lieu ET dans les plats). Les poutres et les pierres apparentes à l’intérieur viennent ainsi contraster avec le décor sobre du restaurant, rénové en 2021. Ce mélange continue au coeur de nos assiettes, où le chef revisite des recettes françaises traditionnelles pour le bonheur de nos papilles.

La Maison de Nicolas Flamel
51 rue de Montmorency, 75003 Paris

À lire également : Connaissez-vous cette sublime cité médiévale classée parmi les plus beaux villages de France ? Fondée au XIIe siècle…

Photo en Une : La devanture de la Maison de Nicolas Flamel © Paris Promeneur